« Un passager comme il faut » by Uber

 

Non. Je ne peux pas dire que ça ne m’ait pas modifiée.

images.pngAvec ma fille, nous partageons beaucoup de chose dont un compte Uber. « Ta note est de 4,75, me dit-elle l’autre soir, c’est pas mal. » Cinq pensées me viennent en simultané ; la première, étonnée : Je ne savais pas que les clients étaient notés ; la deuxième, vexée : comment se fait-il que je n’ai pas 5 ? ; La troisième, sournoise et lâche : il n’y pas que moi qui utilise mon compte ; la quatrième, coupable :si ça se trouve, je me comporte mal s’en m’en rendre compte. La cinquième éclairée : ça va pas la tête de penser des trucs comme ça! Pas question de se laisser influencer par cette connerie.
Mais la fois suivante où j’ai commandé un Uber, je me suis vu farfouiller l’air de rien, à la recherche de quelques explications sur les notes tout en me convainquant que ça n’avait aucune importance. Une petite question de rien du tout tournicotait : un chauffeur avait-il émit une remarque dans un commentaire? Avais-je un meaculpa à faire sur quelque chose?
Sur l’appli, j’ai trouvé un cours magistral sur le passager comme il faut by Uber,

 

thumbs-up-1198238_960_720

Transcription littérale commentée:
Comprendre votre note
Les notes nous permettent de garantir une très bonne expérience Uber à la fois aux passagers et aux chauffeurs. Tout comme vous notez les chauffeurs (même si ce sont des prestataires rémunérés le procédé est tendancieux), les chauffeurs peuvent noter les passagers (des clients qui payent cher) en leur attribuant une note de 1 à 5 (tu raques pour te faire dézinguer).
Calcul de votre note

Votre note correspond à la moyenne des notes que vous avez reçues de la part des chauffeurs. Elle est basée sur un total de 5 étoiles. Les notes sont anonymes (comme toute délation qui se respecte). Ni vous ni votre chauffeur ne verrez les notes individuelles reçues. (En cas de sentence, l’analyse est impossible, donc : ouverture du champ des suppositions : c’est la recette de la folie )

spray-interdit.jpg

Rares sont ceux qui ont une note parfaite (Ne pas être tout à fait parfait : c’est ça la new perfection) alors ne désespérez pas si votre note n’atteint pas 5 (désespoir?? ont-ils eu à déplorer des suicides d’usagers ?) Les infimes détails à vos yeux peuvent être très importants pour votre chauffeur (comme mon déo sent trop fort? ). Il se peut que vous claquiez accidentellement une porte sans y prêter attention (ça, c’est quand même l’infime détail gravissime). En ayant connaissance de ce qui entame la bonne humeur de votre chauffeur,  (pour qu’on en ait connaissance il faudrait qu’Uber répertorie les petites manies de chacun de ses chauffeurs, leurs traumatismes d’enfance et quelle était l’ambiance chez eux ce matin au petit déjeuner) vous pourrez plus facilement devenir un passager 5 étoile. (c’est vrai : ce n’est pas facile tous les jours).

Périodes d’attente courtes.

Les chauffeurs apprécient lorsque les passagers sont prêts à partir quand ils arrivent au lieu de prise en charge (certes). Vous devez, entre autres, vous assurer que le lieu saisi est bien celui où vous vous trouvez. Courtoisie. (Attention, un bug de leur appli, ce n’est pas courtois du tout du tout de la part du client).

Fait à la fois simple et véridique : les passagers doivent traiter les chauffeurs et leur voiture de la manière dont ils aimeraient eux-mêmes être traités (j’aimerais être traitée avec naturel). Une attitude positive et une utilisation respectueuse de la voiture sont essentielle. (claquer la portière accidentellement sans y prêter attention, c’est irrespectueux ; lui demander de baisser le foot à la radio c’est pas positif). Votre part de pizza peut attendre (Et pour cause : votre part de pizza ne détient pas le pouvoir de distribuer des étoiles).

Sécurité.

Les chauffeurs doivent s’assurer que tous les passagers à bord de leur voiture sont en sécurité. Les chauffeurs ne doivent pas être encouragés à enfreindre les lois (combien l’encouragement à griller un feu vaut-il d’étoiles versus mâcher du chewing-gum sans en proposer?). Par exemple, chaque passager doit mettre sa ceinture de sécurité. 
Importance de votre note (mon dieu!)

Les notes favorisent le respect mutuel entre les passagers et les chauffeurs. Cela renforce notre communauté (le joli monde Uber où tout le monde est positif) et permet à tout le monde de tirer le meilleur parti des services Uber. Tout comme vous vous attendez à ce que les chauffeurs vous traitent avec respect, les chauffeurs espèrent cette même considération de la part des passagers. Une note élevée vous donne bien plus que le droit de vous vanter auprès de vos amis (quand on frôle les 5/5, c’est vrai que se vanter devient un droit fondamental) : elle indique que les gens ont passé un bon moment en votre compagnie. (C’est fin mot de l’histoire : il n’est plus question de respect mais de passer un bon moment en notre compagnie ; nous devons être d’humeur égale (bonne évidemment), loquace mais pas saoulant (l’alcool au volant), parler de sujets qui intéressent le chauffeur, et puis le faire rire, oui, un client Uber 5 étoiles est de préférence hilarant. Et pour finir, une petite p…?) Continuez comme ça !

Bon voilà, ça donne envie de rire.
Moi, femme libre, affranchie, ayant englouti beaucoup de littérature sur le totalitarisme pour me forger un esprit « plus jamais ça »*, travaillant depuis 20 ans dans une radio qui défend la liberté d’esprit, une fille à qui on la fait pas, quoi! la fois suivante où j’ai pris un Uber, je me suis aperçue que j’adoucissais, un peu, très légèrement, à peine, le ton de ma voix. Les femmes de ma famille ont une voix assez criarde et quelque chose en moi a craint sans se l’avouer que le chauffeur puisse l’interpréter comme euh…de l’arrogance? Le reflet d’une insatisfaction de ma part qui se traduirait pour lui en perte d’étoiles de laquelle il chercherait à se venger par anticipation en me sucrant les miennes? Ou une offense à ses oreilles délicates?… J’ai attaché ma ceinture ; non non, pas à cause ça, mais …et si sans le vouloir, j’irritais le chauffeur et qu’il donnait un coup de volant ? Ça serait peut-être sympa de ma part de lui parler mais moi qui suis bavarde, j’étais en panne d’inspiration. Regardant par la fenêtre, je me suis ressaisie : tu ne vas pas commencer à modifier ton comportement en fonction d’étoiles à la con dont tu n’as rien à foutre. J’ai eu une brusque envie d’être hyper désagréable. Mais…et si une chute brutale d’étoiles avait des conséquence pour ma fille ça serait con. Je m’en veux de penser comme ça, je jure que ça ne me traversera plus l’esprit ok? Mais il est trop tard parce que je suis entrée en négociation. Au moment de dire au revoir à mon chauffeur, je ne sais plus sur quel ton rester naturelle. Le naturel est très fragile : une atome de contrôle et il est mort.

Puis, j’ai oublié ce moment de dérapage. Je suis retournée aux coups de gueule, aux embrassades, au too much, à la vie.
Quand j’ai rouvert l’application, j’ai vu que ma note avait baissé. Petit choc. Et énorme choc de ressentir ce petit choc. Je ne suis pas à l’abri. Personne ne l’est. Alors j’ai éteint, j’ai hélé un bon vieux tacos râleur dans la rue, j’ai parlé fort, il n’était pas causant,  je n’ai pas mis ma ceinture, je l’ai payé en liquide. La vie sans trace. La liberté.

French_Star_Wars_Logo-1

Ca vous parait rien du tout? Vous avez bien raison. C’est de petits riens du tout en petites étoiles de rien du tout qu’on se retrouve …en Chine horizon 2020. Vidéos.

http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/anthony-morel-le-big-data-en-chine-pour-noter-le-comportement-des-citoyens-2610-995929.html

https://www.francetvinfo.fr/monde/chine/la-chine-souhaite-distribuer-bons-et-mauvais-points-a-ses-citoyens_1901847.html

Merci de m’avoir lue

A bientôt!

 

Sylvie

 

 

 

 

*par exemple //ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?ServiceVersion=20070822&OneJS=1&Operation=GetAdHtml&MarketPlace=FR&source=ss&ref=as_ss_li_til&ad_type=product_link&tracking_id=troisrouges-21&marketplace=amazon&region=FR&placement=2228898953&asins=2228898953&linkId=a8dfd1544723dfdc69df934b1b990fcf&show_border=true&link_opens_in_new_window=true« >Rêver sous le 3ème Reich de Charlotte Beradt (comment le totalitarisme s’infiltre sournoisement dans les esprits)

61aTjlmrNiL._SX321_BO1,204,203,200_

A lire aussi L’Homme Nu de Marc Dugain sur le Big Data

41gMX+Je7zL._SX309_BO1,204,203,200_.jpg

Entre autres…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s