8- La sieste (Yannick Noah)

Quand le Docteur Tom hors d’haleine
Arriva dans ces champs de blé
Toute imminence du danger
Lui parut soudain irréel

Là, régnait une paix éternelle
Tourbillons de mouches étourdies
L’histoire de fous n’est qu’un sale rêve
La réalité est ceci

Des confins du ciel comme un hologramme
Parut un ange aux traits diffus
Les blés ondulaient devenant de sable
Et voilà docteur Tom qui baille

A la clémence de l’heure exquise
Dans un soupir de gourmandise
Il se débattit contre l’ange
Dans un duel foutu d’avance

Et déjà Morphée de ses bras étranges
Soufflant un air chaud sur son front
Le berça doucement au chant des mésanges
Hypnotique elle le déroba

Son rêve se peupla de folies lointaines
Tam-tams, sorcellerie chants de loups
La douce Morphée qui l’avait trahi
Le rouait de cris et de coups.

 

Musique Franck Langolff Paroles Sylvie Arditi

Publicités