9-Village-Joie (Thomas Dutronc)

On n’sait plus où
On n’sait plus quand
On n’sait plus comment
Ce docteur apparut au village

Peut-être l’été, peut-être l’hiver, p’t’être bien au printemps
Après c’jour il a fait beau tout l’temps

Inédit :
les vieux riaient, il leur poussait des dents
Ils se tenaient les côtes même à leur enterrement

On se marrait, on se poilait
On n’sait plus pourquoi
Mais cette poilade on s’en souviendra

On se tordait, on se poilait
On n’sait plus pourquoi
C’est sûrement le génie
D’la médecine
Sans piqures, sans Botox
Et sans médicaments
On a tous rajeuni de 20 ans

La découverte que le point G est dans les amygdales
C’est devenu chez nous une fête nationale

C’était un jour un de ces jours, on ne sait plus quand
Mais on fête ce jour là tous les ans

 

Musique Franck Langolff Paroles Sylvie Arditi

Publicités