Nameless de Gesaffelstein me dit

Ecouter Nameless pour lire ce texte : https://play.spotify.com/track/4Lj9KL6nIAHi2GlVjPCeia*

Nous entrons quelque part. Nous sommes les attendus et pourtant clandestins visiteurs.
Nous sommes mis au secret. Nous provenons d’une erreur et pénétrons ici pour l’accepter. Nous venons brûler la notion même de faute aux braises sous nos pieds, dans une collective solitude.

Une force gravitationnelle condense notre volonté. Nous voulons ne pas vouloir reculer. Nous sommes poussés, glissés sur des ailes de peur vers le courage.
Sans jamais plus discontinuer, nous affirmons lentement notre volonté.

Bien après que notre âme électronique se soit déchirée, tordue dans le choeur de la cathédrale sonore immatérielle, elle miaule.
Nous entrons quelque part. Nous prenons le temps d’entrer.
C’est comme une machination à démonter. La progression est lente, violente.
Pas après pas, nous sommes assénés à un lieu qui doit accepter notre présence.
Peut-être n’en atteindrons nous jamais l’intérieur. La conscience nous vient que nous entrons.
Aucun ailleurs n’existe en cet instant. Nous prenons la mesure du temps. Il ne tient qu’à nous qu’il nous soit infini.
Nous savons l’unique chose, il s’agit de beauté.
Quelque chose va nous être donné à ressentir, bientôt, et nous pourrons l’emporter peut-être dans des oreilles ouvertes que nous porterons précieusement dans nos mains en coupe, comme de l’eau.
Nous ne connaissions pas la voix de nos viscères, la voilà qui s’élève au niveau le plus haut , noble, elle se caresse au mystère. Nos fautes brûlent à nos pieds dans un grésillement d’émotions chiffrées. A notre tour nous sommes pénétrés, par une idée, nouvelle, un cristallin calcul, fait de uns. Nous dansons dans la cendre de ce que nous étions, nos pieds soulèvent des tourbillons de fumée . Nous voilà initiés à la fin d’un monde, avant que. Avant que l’attendu. Après que les idoles. Nous sommes au choeur de la cathédrale sonore immatérielle, des âmes électroniques miaulant sans fin pour la nourriture des sens.

*ecouter ce lien nécessite un abonnement gratuit à Spotify

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s